Tout ce qu’il faut savoir sur le compteur électrique

Le compteur électrique est un dispositif qui permet de calculer la consommation électrique d’une maison. Il fait partie des éléments essentiels à mettre en place lors d’une installation électrique, et c’est un appareil très important dans la mesure où il faut quantifier la consommation énergétique d’un foyer chaque mois. Mesurée en kilowatts, l’énergie électrique se calcule en fonction du temps d’utilisation et de la puissance utilisée. L’ensemble de ces éléments forme alors un chiffre qui permet d’estimer et ensuite facturer la consommation énergétique de chaque foyer. Ainsi, en fonction des appareils utilisés dans la maison, de la puissance de ceux-ci et du temps de leur utilisation, le compteur électrique affiche la quantité d’énergie consommée. A partir d’un tour de disque, le compteur électrique peut calculer la puissance dépensée.

Quel est le principe de fonctionnement d’un compteur électrique ?

Le compteur électrique est équipé d’un petit disque qui fait des tours en fonction de la consommation en puissance de la maison. Chaque fois que le disque fait un tour, une énergie est consommée, et plus le disque tourne plus vite, plus la consommation électrique du foyer augmente. La consommation dépend de la puissance des appareils électriques utilisés et du temps d’utilisation. Il est ainsi possible que la consommation soit différente à chaque heure ou même à chaque minute. Par exemple, si vous utilisez une ampoule à seulement 60 W, il est évident que votre consommation énergétique soit moindre. Mais dans le cas d’une machine à laver qui dispose d’une plus haute puissance et qui requiert un cycle de lavage plus long, la consommation sera, sans grande surprise, plus conséquente.

Le compteur électrique, dans ce cas, a pour principe de mettre en place un système de gestion d’énergie afin de générer le plus d’économie possible. Sur son écran, le compteur vous affiche les différents tarifs approuvés comme les heures pleines et les heures creuses ; la puissance pompée et la puissance disponible, la puissance utilisée en temps réel, l’intensité maximale atteinte ; et enfin les intensités par phase. Ce qui vous permettra également de contrôler votre consommation et de réguler l’utilisation des appareils énergivores de votre foyer si nécessaire.

Quels sont les différents types de compteur électrique ?

Autrefois, les compteurs étaient des dispositifs électromagnétiques, mais avec l’évolution de la technologie, on trouve désormais de plus en plus de compteurs électroniques. Ces nouveaux modèles appartenant au gestionnaire réseau de distribution d’électricité ou ERDF offrent aujourd’hui une plus large liberté d’utilisation à l’électricien 77. En effet, en plus de s’adapter à toute la gamme tarifaire existante, ils donnent aussi des informations complètes qui permettent de connaître la consommation énergétique. Quant aux compteurs électromagnétiques, ils sont uniquement réservés à une tarification spécifique.

Comment installer un compteur électrique ?

Pour installer un compteur électrique, vous devez, en premier lieu, déterminer la nature du travail à faire. Est-ce qu’il s’agit d’une installation neuve ou d’une installation résultant d’un changement de compteurs ? À partir des réponses, vous pourrez opter pour une installation différente par l’électricien 77.

Installer un nouveau compteur

Pour l’installation d’un nouveau compteur, vous devez impérativement suivre quelques étapes relatives à son bon fonctionnement et à sa sécurité. Ainsi, avant de commencer les travaux, vous devez avoir une autorisation pour le raccordement du compteur au réseau électrique. Pour cela, consultez le gestionnaire qui est actuellement Enedis en vous munissant des documents nécessaires à la demande d’autorisation. Entre autres, vous devez fournir des photos de la maison ou du chantier ; un plan de masse qui contient les accès à la voie publique ; le permis de construire de l’habitation ; l’extrait de cadastre ou le plan de situation du terrain ; et la puissance de raccordement que vous souhaitez avoir. Vous pourrez obtenir l’autorisation entre 2 à 6 mois selon la taille des travaux à effectuer. Ensuite, vous devez opter pour un contrat d’électricité chez un fournisseur, historique ou alternatif. Cela vous garantit la fonctionnalité de votre compteur juste après son installation. Enfin, vous devez finir les travaux de raccordement pour pouvoir obtenir une certification Consuel.

Lors des travaux, sachez que l’installation d’un compteur électrique est soumise à différentes normes. Vous pourrez consulter la liste de ces normes dans le label NF C 14-100. Entre autres, la paroi qui fixe la gaine technique logement ne doit, en aucun cas, être combustible ou subir des vibrations.

Enfin, avant de faire la demande auprès de l’Enedis, vous êtes dans l’obligation d’évaluer vos besoins en électricité. Pour cela, vous prendrez en compte la surface habitable du logement ; le titre, c’est-à-dire professionnel ou particulier ; et les équipements utilisés. Non seulement, cela vous permet de fournir une puissance plus ou moins exacte avec les documents, mais vous pourrez aussi profiter de l’électricité en toute tranquillité dans votre maison avec l’équipe électricien 77.

Le branchement du compteur électrique

Le branchement de votre compteur électrique va dépendre de la situation de votre habitation. Autrement dit, le branchement est différent pour une maison raccordée ou non au réseau électrique, et pour une installation provisoire. Dans tous les cas, il faudra faire appel au réseau ERDF pour le raccordement.

Pour une maison non raccordée au réseau électrique

Dans le cas d’une maison non raccordée au réseau électrique, la première chose à faire est d’effectuer le raccordement. Pour cela, vous devez consulter ERDF. Ensuite, vous pourrez vous fier à ce même expert pour le branchement de votre compteur électrique, ou faire appel à un autre professionnel comme électricien 77.

Pour une maison raccordée au réseau électrique

Si votre maison est déjà raccordée au réseau électrique, vous pourrez faire installer votre compteur par un agent de l’ERDF ou par un électricien qualifié. Et ce, que votre fournisseur électrique soit ERDF ou non.

Pour un branchement électrique provisoire

Dans le cas d’un branchement électrique provisoire, comme sur un chantier par exemple, vous devez faire une demande spécifique. Et vous aurez alors le choix entre une durée de moins de 28 jours et plus de 28 jours en fonction de la durée des travaux de chantier. Sachez qu’un branchement électrique provisoire peut être valable pour une année.

Déplacer un compteur électrique

Pour déplacer un compteur électrique, par exemple dans le cadre d’une rénovation d’installation électrique, vous devez obligatoirement faire appel à un agent ERDF.

Enfin, pour tous les travaux d’installation électrique domestique, électricien 77 est une entreprise professionnelle spécialisée dans le domaine. Elle vous propose une large gamme de services, de l’installation électrique au branchement de compteur. Vous pourrez bénéficier d’un travail sur-mesure et au meilleur prix en optant pour cette entreprise.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*