Les vêtements japonais et ses variétés


C’est à travers son habillement qu’on peut reconnaitre une personne et c’est ce qui différencie d’ailleurs les quatre coins du globe. Chaque pays a ses propres styles vestimentaires et les habits sont créés pour s’adapter au rituel, au climat, et à la culture locale. Au Japon, une île à la fois conservatrice et très modernisée respecte et maintient toujours la tenue traditionnelle très typique dans leur quotidien même devant les influences étrangères et surtout occidentales. Les vêtements japonais ont plusieurs modèles et ils sont parfois cousu sur mesure mais souvent en taille standard également. Ils sont disponibles dans les magasins physiques et sur les vitrines des boutiques en ligne. 

Comment s’habillent les japonais ?

Japon est parmi les pays les plus riches au monde et il s’ouvre à toutes les relations internationales. En général, au bureau et dans leur vie de tous les jours, les japonais s’habillent comme les occidentaux pour aller à l’école, et travailler. Quand ils assistent à des évènements spéciaux comme des cérémonies religieuses, des funérailles, des festivals, ils portent des vêtements traditionnels et on y trouve différentes formes. Chaque genre et chaque tranche d’âge s’habille de façon distincte. Ainsi les tenues varient entre les hommes et les femmes, les enfants et les adolescents, les jeunes mariés et les adultes et selon leur niveau de rang social. Les coupes de ces vetements japonais  sont remarquables et ils sont fabriqués avec divers tissus de plusieurs couleurs, unis ou imprimés, en dentelle ou en broderie.

Les différents types de vêtements japonais

A l’heure actuelle, à part les tenues classiques des occidentaux, les vêtements japonais traditionnels subissent des retouches pour être tendance et à la mode. Le plus connu parmi eux est le kimono qui est le vêtement national du pays. C’est une robe longue en forme de T avec des manches très larges et qui se ferme en croisant les deux pans et maintenu par une ceinture appelé Obi. Ensuite le Yukata qui est une sorte de kimono mais plus décontracté et se porte surtout en été. Puis on a le Jinbei, qui est un pyjama très classe réservée aux hommes. Il est fait de deux pièces, une veste à manche courte croisé et un short ample pour la bonne aération. Quant au Haori, c’est la veste incontournable à avoir dans sa garde-robe et il peut se mettre en dessus de tout style vestimentaire et du kimono. On le porte souvent ouvert ou attaché avec une sorte de corde. Il ne faut pas oublier le Hakama qui est le pantalon plissé très ample. Les plis comprennent sept couches, dont deux à l’arrière et cinq à l’avant et il est l’une des tenues très prisés par les pratiquants des arts-martiaux.

Comment porter les habits japonais ?

Les divers modèles de vêtements japonais se portent de plusieurs manières et s’accompagnent de divers accessoires. En dessous du kimono et du Yukata, on peut mettre des chemises en col V à manche longue et un pantalon en coton ou tout simplement une robe longue toujours en col V. Il faut enfiler les chaussettes blanches amples à deux doigts, en coton appelés Tabi. Leurs semelles sont plus renforcées pour donner plus de confort. Le tabi se porte avec les Geta qui sont les sandales en bois typiquement japonais. Leurs talons ont deux dents et le dessus est fait par une lanière en tissu épais.