Le défibrillateur automatisé externe ou DAE pour sauver des vies

Les défibrillateurs mis à disposition du public peuvent sauver des vies. Ils permettent, dans l’attente des secours, d’analyser un rythme cardiaque et de délivrer un choc électrique pour redémarrer le cœur.

Les premiers réflexes face à une personne inconsciente

Si vous trouvez une personne inanimée, placez la victime en sécurité sur une surface sèche. Contrôlez sa conscience. Vous mettez vos mains dans les siennes et lui posez une question simple, suivie d’un ordre : « Monsieur, est-ce que vous m’entendez ? Si vous m’entendez, serrez-moi la main, ouvrez les yeux. »

Pour vérifier la respiration de la personne, vous mettez une main sur le front et deux doigts sous le menton, et effectuez une bascule de la tête en arrière. Les voies respiratoires sont alors libérées.

Les gestes à adopter face à une personne en arrêt cardiaque

S’il n’y a pas de signe de respiration au bout de 10 secondes, la victime est en arrêt cardiorespiratoire. Demandez à une autre personne d’aller chercher un DAE. Débutez immédiatement le massage cardiaque. Une fois le défibrillateur à votre disposition, ouvrez la sacoche. Vous trouverez dans l’étui différents accessoires qui peuvent être nécessaires : des gants – pour manipuler une victime qui saigne –, des ciseaux – pour découper les vêtements qui couvrent le thorax… Pour plus d’informations sur l’utilisation et le fonctionnement du DAE, rendez-vous sur https://www.le-defibrillateur.com/ .

Pour bien fixer les électrodes autocollantes, séchez et nettoyez la peau avec des compresses, puis rasez rapidement si nécessaire. Parmi les accessoires, il y a aussi un embout de bouche-à-bouche, si vous savez pratiquer les insufflations.

Suivre les instructions du DAE

Suivez les instructions du défibrillateur jusqu’à l’arrivée des secours et du médecin. Rappelez-vous que les sauveteurs doivent alerter les secours, effectuer un massage cardiaque (30 compressions thoraciques suivies de 2 insufflations) et apporter au plus tôt un défibrillateur automatisé externe.

Si vous êtes seul et que vous ne pouvez accéder à un défibrillateur, appelez les secours et effectuez un massage cardiaque. Une alerte en moins de 2 minutes, une réanimation cardiopulmonaire en moins de 3 minutes, un choc électrique en moins de 5 minutes, une prise en charge en moins de 8 minutes multiplient les chances de réanimation de 4 à 40 %. Chaque minute gagnée augmente les chances de survie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*