Entretenir sa chaudière, les points à tenir en compte dans ce processus

Inspecter l’état de son chauffage avant l’arrivée de l’hiver est devenu incontournable, surtout pour les personnes qui ne souhaitent pas se retrouver devant une maison plongée dans le froid en plein cœur de la nuit hivernale. En effet, avant que la température ne baisse d’un degré, veuillez vous assurer que votre système de chauffage fonctionne parfaitement, allant des radiateurs jusqu’au chauffage central. Alors, pour vous aider, voici une liste des entretiens et maintenances que vous pouvez effectuer en faisant appel à un bon chauffagiste.

Pourquoi effectuer un entretien périodique de son système de chauffage ?

Les systèmes sur lesquels beaucoup d’entre nous ont besoin pour chauffer nos maisons sont extrêmement fiables, mais comme tout équipement mécanique, ils ont besoin d’attention de temps en temps. Un professionnel certifié devrait inspecter votre système de chauffage au moins une fois par an.

Les inspections de routine vous permettront de repérer les problèmes émergents avant qu’ils ne se transforment en situations d’urgence, et le nettoyage régulier des composants clés assurera le bon fonctionnement des systèmes et maintiendra la qualité de l’air intérieur. Pour cela, vous pourrez faire appel à un chauffagiste 91 pour vous accompagner.

Selon le type de système dans une maison (pompes à chaleur, systèmes à air pulsé et systèmes hydroniques sont les plus courants), les procédures de maintenance recommandées varient. Toutefois, pour des performances optimales, vous devez obtenir au moins deux visites de maintenance par an, quel que soit le type de système que vous possédez.

Comment entretenir la chaudière ?

L’entretien saisonnier est une nécessité pour entretenir votre système de chauffage et de climatisation. En dehors du remplacement du filtre à air, il est préférable de confier l’ensemble de l’entretien par un entrepreneur agréé et d’être couvert par une garantie.

N’essayez pas d’effectuer des réparations majeures sur votre système, sauf si vous êtes un professionnel qualifié ou un bricoleur expérimenté. Vous pourriez vous blesser ou endommager davantage votre équipement.

Les éléments suivants vous aideront à comprendre les étapes qu’un entrepreneur agréé entreprendra pour entretenir votre système, en commençant par le thermostat et en passant par votre système de distribution et votre unité extérieure, le cas échéant.

Entretien du thermostat

Quel que soit le type de système que vous devez entretenir, c’est une bonne idée de commencer votre vérification de maintenance au thermostat.

Avant le début du printemps, augmentez le thermostat qui commande le système. Si vous entendez la chaudière s’allumer et qu’elle continue de fonctionner, votre système fonctionne. Cependant, votre chaudière s’éteint après un court instant (moins de trois minutes), c’est le symptôme d’un cycle court, qui peut être causé par l’une des deux choses suivantes :

  • Le thermostat peut ne pas être réglé correctement, ce qui signifie qu’il doit être recalibré ou remplacé.
  • L’échangeur de chaleur dans la chaudière surchauffe et un dispositif de sécurité l’arrête.

Si le système semble fonctionner rapidement, appelez un professionnel pour une analyse plus approfondie.  Si le système ne démarre pas lorsque vous montez le thermostat, vous pourrez suivre le guide d’entretien qui a été livré en ligne. Si les brûleurs de la chaudière s’allument lorsque vous montez le thermostat, vérifiez la qualité et la couleur des flammes. Les flammes doivent être ovales étanches et bleu solide. Si vous constatez un scintillement et des nuances de jaune, appelez un technicien pour régler le mélange carburant / air.

Comment entretenir les conduits au niveau du système de chauffage ?

Que votre système de chauffage soit alimenté par une chaudière au gaz, au mazout ou à l’électricité, il est important de garder les conduits parfaitement propres afin de garantir l’efficacité et la meilleure qualité possible de l’air intérieur.

Vérifiez le filtre une fois par mois et remplacez-le si nécessaire. Si vous avez des animaux domestiques chez vous ou si l’un des membres de votre famille présente un problème respiratoire, vous devrez vérifier les filtres plus fréquemment. Une règle de base est de vérifier tous les mois et de changer au moins tous les trois mois.

Faites vérifier les conduits au moins une fois par an pour vous assurer que les joints ne sont pas ouverts et qu’ils ne sont pas obstruer par la poussière, la moisissure et la rouille. Les joints ouverts doivent être refermés avec du ruban adhésif. Les conduits corrodés seront réparés ou remplacés.

Nettoyer les conduits et les registres au besoin. Lorsqu’il n’y a pas de problèmes évidents, il peut être suffisant de faire nettoyer les conduits par un professionnel tous les trois ans. Dans les environnements poussiéreux ou ceux où les occupants ont des animaux domestiques ou des allergies, un nettoyage plus fréquent peut s’avérer bénéfique.

Enlevez la poussière et la suie de au niveau du radiateur mais aussi de l’intérieur de la chaudière. Votre technicien vérifiera cette partie de votre équipement dans le cadre de son examen périodique. Il veillera à ce que l’électricité et le gaz alimentant l’appareil soient hors tension et, après avoir inspecté l’intérieur, il la nettoiera.

Nettoyez le ventilateur. Il s’agit d’une procédure dans laquelle le technicien HVAC aspire la zone où est logé le ventilateur.

Inspectez la courroie des ventillateurs. De nombreuses chaudières sont équipées de ventilateurs à entraînement direct, mais si votre technicien rencontre une courroie de transmission pendant son nettoyage, il l’inspectera pour en vérifier la tension et l’état général.

Qu’en est-il des chaudières au gaz ?

Avant que votre chauffagiste ne vienne inspecter et entretenir votre chaudière à gaz, il est important de couper l’alimentation pour éviter un problème éventuel.

Vérifiez le filtre à huile

Une fois par an, achetez un filtre à huile de remplacement identique à celui en place. Lorsque l’alimentation en carburant est coupée, l’ancien filtre peut être dévissé et le nouveau installé. Assurez-vous que l’ancien filtre est mis au rebut conformément aux règles en vigueur en matière de déchets dangereux dans votre région.

Faites remplacer la buse d’huile

La buse atomise le gaz avant de s’enflammer. Les buses ont tendance à se boucher avec l’accumulation d’impuretés dans le gaz. Lorsque votre technicien suggère ce remplacement, ne supposez pas que vous devez remplacer la buse existante par une autre. Il n’est pas rare qu’une personne effectuant la maintenance de l’appareil avait installé une buse avec un débit et un angle incorrects, c’est une des raisons pour choisir un entrepreneur doté d’une garantie et d’une réputation digne de confiance !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*