Comment transplanter vos plants de cannabis ?

La transplantation de vos plantes de cannabis peut être l’une des parties les plus délicates de la culture de vos plantes de marijuana. Cela peut sembler écrasant, mais si l’on fait des recherches appropriées, cela peut être fait facilement par n’importe qui.Une fois que vos plantes ont établi un système racinaire stable, elles sont prêtes pour une période de croissance foliaire importante.

Qu’est-ce qui rend la transplantation du cannabis si importante ? Que se passerait-il même si vous ne le faisiez pas ? Dans cet article, nous répondrons à ces questions, et nous nous plongerons dans les sujets suivants :

Pourquoi transplanter ?

Si vous ne transplantez pas vos plantes à temps, elles risquent de s’enraciner. Par « enracinement », on entend que les racines ont poussé tout autour des bords et du fond du conteneur parce que celui-ci est suffisamment grand. Votre plante ne poussera plus jusqu’à ce que vous la transplantez dans un conteneur plus grand.

Les symptômes suivants sont des signes que votre plante est enracinée :

  • Croissance rabougrie
  • Stretching
  • Une production de bourgeons plus petite et plus lente
  • Besoin d’arroser trop souvent
  • Facile à brûler avec des mélanges de solutions nutritives à faible pourcentage
  • Wilting
  • Tiges rouges

Le bon moment pour transplanter vos graines de cannabis Indicaest lorsqu’elles ont un système racinaire solide et bien établi en place. C’est le cas lorsque les racines poussent dans le fond du pot. La plante est prête à concentrer son énergie sur la croissance végétative maintenant, il faut donc la déplacer dans un conteneur plus grand.

Vous devrez vous informer sur la manière de procéder correctement, car une erreur, même minime, pourrait avoir un effet dévastateur. Vous devrez également choisir avec soin l’endroit où vous allez placer vos plantes de cannabis de façon permanente pour qu’elles puissent vivre leur vie d’adulte.

La transplantation des graines de cannabis Indica à ce stade est toujours nécessaire, quelle que soit la façon dont vous avez fait germer vos plantes au départ. Elles ne peuvent tout simplement pas se développer si elles sont cultivées en conteneurs pendant toute leur vie, vous ne pouvez donc pas éviter le processus de transplantation. La meilleure façon de traiter ce problème est de faire de la recherche et de la planification.

Que pourrait-il donc se passer si vous faites une erreur lors de la transplantation de vos plantes de cannabis ? Vos plantes pourraient entrer en état de choc, ce qui pourrait faire jaunir leurs feuilles, puis les faire faner, pour finalement mourir et faire tomber la plante. Dans certains cas plus graves, la plante elle-même pourrait même mourir du traumatisme.

Bien que risquée, la transplantation de vos plantes aura un effet extrêmement positif (si elle est effectuée de manière responsable). Elle accélérera le processus de maturation de la plante tout en exigeant encore moins de soins pratiques de votre part en tant que cultivateur. En résumé, cela vaut bien le risque et les tracas que cela implique au final.

Transplantation à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Avant de commencer le processus de transplantation, vous devrez d’abord prendre quelques décisions concernant votre site de culture permanent. L’emplacement est primordial, car il déterminera l’environnement de culture de vos plantes de cannabis (et donc leur taux de réussite) ainsi que votre propre sécurité.

Si vous souhaitez avoir plus de contrôle sur l’environnement dans lequel vos plantes poussent, vous pouvez envisager d’installer un site de culture permanent à l’intérieur. Avec cette méthode, vous pouvez faire pousser toutes vos plantes dans des conteneurs séparés plus grands d’une certaine sorte.

Cela peut être un excellent moyen d’assurer la santé de vos plantes puisque vous contrôlez tous les aspects de leur vie. D’autre part, la culture de vos plantes de cannabis en intérieur vous demandera également beaucoup plus d’argent, de temps et d’efforts. Qu’il s’agisse de lumière, de nourriture, d’eau, de température ou de ventilation, vous devrez les fournir vous-même.

Pour les cultivateurs disposant d’un budget ou qui préfèrent une méthode de culture plus naturelle, l’installation d’un site de culture en extérieur peut s’avérer la plus judicieuse. Cela coûte beaucoup moins cher en termes d’argent et d’efforts.

Cela étant dit, avec cette méthode, il est encore plus important de choisir le bon site de culture pour vos plantes, car cela aura un effet significatif sur l’environnement autour de vos plantes, ainsi que sur votre propre sécurité personnelle. Il devra s’agir d’un lieu sûr et facile d’accès, où vous pourrez assurer votre sécurité et celle de vos plantes de cannabis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*