Comment réussir votre investissement immobilier en Belgique ?

Se lancer dans des investissements immobiliers peut être une bonne idée. C’est le genre de placement qui s’adapte à tous les profils et dont les risques sont minimes par rapport aux autres types de placement. Les démarches pour placer de l’argent dans la pierre sont faciles. Néanmoins, pour ne pas vous faire avoir, voici quelques astuces afin de garantir la réussite de votre projet.

Diversifiez votre patrimoine

Pour investir correctement dans l’immobilier, on vous conseille de diversifier votre patrimoine. C’est d’ailleurs une règle valable pour tous les types de placement. Ceci permet de mutualiser les risques et d’augmenter les rendements.

Sur le marché immobilier belge, vous avez actuellement l’embarras du choix en termes de placement. Il y a notamment l’achat de résidence principale ou secondaire, les investissements locatifs, les nues-propriétés, les SCPI et SCI ainsi que les fonds d’investissements immobiliers, les constructions immobilières, les hôtels, les parkings, etc. Tout est une question de gout.

En tous les cas, il vous faut savoir que les placements dans la pierre sont voués à vous durer quelques années. Pour réellement toucher des bénéfices à la revente d’un bien immeuble, les experts conseillent d’attendre au moins 6 ans. Ceci impactera sur les taxes sur les bénéfices de votre transaction.

Attardez-vous les dispositifs d’abattements fiscaux

Pour augmenter les revenus de votre investissement immobilier, focus sur les dispositifs d’abattements fiscaux. Encore rééchelonner cette année, et ce, malgré quelques modifications dans leurs normes d’éligibilités, la loi Pinel, Marlaux et bien d’autres est des avantages certains dans les placements dans la pierre. Elles proposent un abattement de près de 30 000 euros sur 6 à 12 ans pour des placements plafonnés à 300 000 euros.

Il convient de souligner que les dispositifs de défiscalisations ne s’appliquent que pour les investissements locatifs. Ces derniers sont notamment très prisés pour leur rentabilité rapide et leur facilité de gestion. Si vous avez besoin d’aide dans l’administration de vos biens, vous pouvez compter sur les gestionnaires de fonds immobiliers professionnels.

En outre, comme susmentionné, il y a eu récemment quelques modifications dans les conditions d’éligibilités à ce genre de dispositif. Elles concernent les limites de zonages, le choix des locataires et le respect des plafonnements de loyer. Le but étant d’assurer la même égalité des chances pour tous devant la location.

N’investissez que ce que vous avez déjà

Pour ce qui est du capital, l’expert en comptabilité à Forest vous conseille de n’investir que ce que vous avez déjà. Passer par un bilan comptable avant de vous lancer dans quelques démarches que ce soient est importants. Ceci permet d’éviter le surendettement et de connaitre le plafond du budget dont vous disposez pour vous lancer dans les investissements locatifs.

Pour le cabinet de comptabilité à Forest, Uccle ou à Ixelles, il n’y a pas que l’accession à la propriété comme investissement immobilier. Pour les petits budgets, il y a également les SCPI, les façades d’hôtels, les fonds d’investissement immobilier, les SCI, etc. Le tout est, de comparer les offre, en fonction de leur niveau de rentabilité et du budget nécessaire pour investir ainsi que leur rapidité de rendement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*