Comment distinguer la bonne cavurne funéraire ?

De nombreuses options peuvent être adoptées pour la destination des cendres funéraires après une crémation dans un crématorium. On peut les déposer dans une urne funéraire au columbarium ou on peut procéder à la dispersion des cendres. Dans le premier cas, on fait alors l’inhumation de l’urne dans un caveau ou un cavurne. A savoir que le défunt en urne a le même titre qu’un défunt en cercueil.

Tout ce qu’il faut savoir sur les cavurnes funéraires

Les cavurnes funéraires sont des monuments cinéraires de recueillement qui sont destinés à accueillir un ou plusieurs urnes mortuaires après une crémation. Ce petit caveau est situé dans un cimetière et est fabriqué en béton armée en général. Les urnes contenant les cendres du défunt sont enterrées dans ce monument et on parle alors d’inhumation, car les cendres sont considérées comme un corps.

Après le décès d’un proche, le meilleur moyen de lui rendre un dernier hommage est de lui préparer une bonne obsèques. Si vous confiez l’organisation des funérailles à une entreprise de pompes funèbres, elle prend en charge toutes les démarches administratives pour atténuer les différentes tâches que doivent faire les proches du défunt.

Vous pouvez visiter le site funeraille-caen.fr si vous êtes à la recherche d’une société pour faire l’organisation des obsèques. Elle a pour mission de vous assister pendant cette période difficile et d’effectuer les démarches obligatoires après un décès. Elle vous propose de nombreux services funéraires comme le choix des cercueils si la famille a choisi l’inhumation, la toilette mortuaire, la rédaction de l’avis de décès, l’organisation des funérailles, l’organisation de la cérémonie funéraire, que ce soit religieuse ou civile, etc. Elle peut garantir également le transport du défunt, depuis le lieu où il est décédé, jusqu’à la chambre funéraire ou au domicile pour se recueillir.

Les cavurnes funéraires sont les meilleures solutions pour conserver les cendres d’un défunt. En effet, ce mode de sépulture d’une dimension d’environ 1 m3 peut accueillir un ou plusieurs urnes funéraires. Des plaques funéraires et des compositions florales peuvent y être déposées pour les décorer. Ils sont composés d’un caisson en béton armé, d’une dalle en granit, en marbre ou en pierre pour assurer l’étanchéité et protéger les cendres des défunts contre l’humidité, d’une plaque qui sert d’un couvercle et d’une stèle. Les noms, les prénoms et la date de naissance et de décès de la personne décédée peuvent être gravés sur la dalle. Pour faire gravures personnalisés, la famille du défunt peut écrire des citations, des messages personnalisés, etc.

A savoir que le cavurne est différent des caveaux. Ce dernier est plus grand et destiné au dépôt de cercueils. Le columbarium est aussi différent de la cavurne, même s’ils présentent un point commun qui est l’accueil des urnes funéraires après une crémation. Contrairement à la cavurne qui peut être individualisée grâce à sa pierre tombale, la personnalisation du columbarium est limitée. En effet, seule la porte peut être personnalisée en ajoutant les noms et les photos des défunts. Mais, il présente un avantage qui est l’optimisation de l’espace du cimetière. Et aussi, il est modulable et peut être réalisé sur mesure avec diverses possibilités d’aménagements.

Le cavurne répond à la législation funéraire du 19 décembre 2008 qui spécifie l’interdiction de la conservation des urnes funéraires contenant des cendres chez soi. Son principal avantage par rapport au columbarium est qu’il est moins cher que celui-ci. En effet, le prix d’une concession d’un cavurne varie d’une commune à l’autre que l’inhumation a été réalisé et la durée de la concession. Mais, en général, il est toujours moins cher qu’une concession en columbarium ou une simple inhumation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*