Ce qu’il faut savoir sur la résiliation d’un contrat d’assurance automobile

Dans n’importe quel pays, tout véhicule à moteur devrait avoir une assurance responsabilité civile. C’est une condition obligatoire pour pouvoir circuler sur la voie publique. L’objectif est simple. Elle assure le propriétaire du véhicule contre tout atteint à son bien notamment, les éventuels dommages matériels ou corporels que le véhicule peut occasionner à autrui.Une assurance auto peut également couvrir les dégâts matériels subis par votre véhicule. On sait que souscrire à une assurance est une procédure obligatoire, mais à quel moment le propriétaire du véhicule peut-il résilier son contrat d’assurance ?

Comment résilier un contrat d’assurance auto ?

Deux cas peuvent se présenter pour résilier un contrat d’assurance.

Premièrement, vous avez le cas à l’échéance. Généralement, un contrat d’assurance automobile devrait être renouvelé chaque année. Sans aucune demande de résiliation, il devrait se renouveler automatiquement. Ceci est dans le but d’espérer que le véhicule peut toujours circuler sans problème.Dans les pays où les règles de la circulation sont strictes, une assurance auto résiliés empêche le véhicule de se déplacer sur la voie publique. Le renouvellement est donc très pratique et assure les tiers pour leur déplacement en voiture en cas d’oubli. D’un côté, pour résilier un contrat, il faut émettre une lettre recommandée, deux mois avant la fin du contrat.

Deuxièmement, la résiliation en dehors de l’échéance. La loi permet à l’assuré ou à l’assureur la possibilité de résilier un contrat d’assurance chaque année. En général, un véhicule a besoin d’un contrat d’assurance sauf pour ceux qui sont déclarés inactifs. Le cas le plus probable pour cause de résiliation est le changement d’assureur. Dans ce cas-là, une demande sera remise à l’assureur actuel par le nouveau pour le compte de l’assuré. Le nouvel assureur devra alors garantir la continuité de l’échéance entre l’ancienne et la nouvelle assurance.

Pourquoi une assurance est-elle indispensable pour tout véhicule à moteur ?

En restant dans la logique, il est clair qu’un véhicule peut occasionner des dégâts que ce soit matériel ou corporel.Une assurance permet aux victimes de bénéficier d’un recouvrement à la suite d’un accident. Elle protège les tiers contre toutes atteintes éventuelles. Une assurance est à la fois une protection pour le propriétaire et les victimes.Évidemment, il existe des cas où les assurances n’interviennent pas. Si vous avez intentionnellement cherché à avoir un accident, affectant peut-être les membres de votre famille, vous ne serez pas couvert par l’assurance. Cela dit, des agents de l’assurance vont faire le constat de votre déclaration et vérifier la cause de l’accident. Dans ce genre de situation, même en étant une victime, il se peut que personne ne soit indemnisé si la cause de l’accident n’est pas crédible à la déclaration de l’assuré.

Souscrire à une assurance peut également protéger le conducteur. Quels que soient les dégâts subits à vos victimes, en les dédommageant à votre place, l’assurance vous protège. Sachez que les dommages corporels conduisant à une hospitalisation des blessés peuvent atteindre les 136 000 €. Dans le cas où vous n’êtes pas assuré, le Fonds de garanties des assurances obligatoires indemnisera vos victimes dans l’immédiat. Vous serez donc confronté à l’assurance pour le remboursement du coût occasionné.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*